F HOUDA-PÉPIN

ET PARLANT DE MADAME HOUDA-PÉPIN…

Et puisque Boucar Diouf nous ramène à madame Fatima Houda-Pépin,  pourquoi ne pas relire le contenu de son intervention lors des délibérations de l’Assemblée nationale, le jeudi 26 mai 2005 ?

Dans le journal des débats, où il est question de s’opposer à l’implantation de tribunaux dits islamiques au Québec et au Canada, madame Houda-Pépin tient un langage très clair et apporte des faits percutants. Elle aborde plusieurs aspects et notamment: un rappel du travail de l’ancienne ministre déléguée à la Condition féminine, Marion Boyd (Ontario), la question des droits et obligations des citoyens musulmans au Canada, l’islam comme religion laïque, l’atteinte à notre démocratie par l’institution de la charia, le rôle de Rabita al-Islamya, représentant de la Ligue mondiale islamique (LIM), et celui de Arafat Al-Ashi, directeur de la Ligue islamique mondiale à Toronto, le travail de lobby auprès des élus et aussi le choix du Canada par les islamistes comme présentant les meilleures chances d’atteindre leurs objectifs à cause de la charte canadienne des droits et libertés.

Dans ce débat, la position du PQ était représentée par madame Jocelyne Caron et celle de l’Action démocratique par madame Sylvie Roy.

Voir son témoignage en format PDF:

Houda-Pépin AN2005